CHARLOTTE BILTGEN DESIGNER ARCHITECTE D'INTERIEUR INTERIOR DESIGN

CHARLOTTE BILTGEN, DE LA CREATION A L’EMOTION

Designer et architecte d’intérieur, Charlotte Biltgen est également une passionnée d’atmosphères et de rencontres.

Le goût du beau, l’ambition de faire rêver, l’importance de l’esthétique dans le quotidien, elle le cultive depuis l’âge de quinze ans. «  J’ai toujours su que j’exercerais ce métier » dit-elle.

Après avoir fait ses études à l’école Camondo et avoir été, entre autres, directrice artistique chez India Mahdavi en 2009, elle fonde son agence parisienne en 2014 et signe des projets prestigieux à travers le monde.

Elle se concentre ensuite sur sa passion, dessiner et éditer un mobilier contemporain dont les lignes fortes et épurées se marient à la souplesse et à la sensualité de la courbe avec laquelle elle a toujours été très à l’aise.

La courbe fait écho à la féminité qui évoque également la douceur que la créatrice fait planer sur chacune de ces pièces. La rigueur des lignes ne rime jamais avec austérité mais revendique au contraire une forme d’évidence, de simplicité, d’intemporalité. 

Dans sa démarche créative elle s’efforce toujours à respecter un équilibre parfait entre volumes et formes. Charlotte veille à l’extrême qualité de ses réalisations, au choix de la matière juste, à l’art du détail, à l’importance de tout ce qui se voit et ne se voit pas.

L’esprit haute couture

Depuis toujours, Charlotte défend le sur-mesure, l’esprit haute couture, la pièce unique et exclusive, la production à la commande, la mise en valeur de l’excellence de l’artisanat français.

Puisant ses sources d’inspiration dans le mobilier des années trente et cinquante, cette perfectionniste prête une attention particulière aux différentes étapes de la création, accompagnant ainsi avec la même passion chaque phase de la fabrication.

Matières et savoir-faire

Elle affectionne les matières naturelles qui parlent d’elles-mêmes, comme le plâtre pour sa douceur et son toucher poudré, qu’elle a utilisé pour réaliser les luminaires, la console et la table de la collection Moonlight.   

Sa quête de la perfection n’exclut pas le goût porté à certaines imperfections, à ces accidents heureux qui rendent la création encore plus vivante : les défauts dans la fibre textile, les irrégularités dans les veines du marbre et dans les fibres du bois, les craquelures aléatoires de l’art du feu…

La créatrice fait fabriquer son mobilier par des petits ateliers français proches avec lesquels elle a tissé des liens très étroits, et les diffuse en solo mais également dans des galeries prestigieuses à travers le monde comme The invisible collection ou encore Studiotwentyseven.

 

 

Courcelles, un lieu de synergie et de rencontres   

Elle inaugure en septembre 2021 son showroom Courcelles à Paris en face du parc Monceau. C’est un salon privé destiné à montrer ses collections et objets d’art dans un appartement dont elle a entièrement assuré l’architecture intérieure. Un lieu lumineux et contemporain qu’elle fait vivre en mêlant à ses propres créations celles de designers et d’artistes qui partagent sa sensibilité.

Dans ce lieu dynamique où elle ne reçoit que sur rendez-vous, les atmosphères changent régulièrement. Charlotte cultive l’éclectisme, les rencontres, la synergie entre diverses formes de créativité.

Un univers chaleureux et habité qui mêle de manière harmonieuse des œuvres comme le « Flow » de Martin Berger, le miroir Delphine de Kiko Lopez, la sculpture Landscape de Nadège Mouyssinat, ou encore les broderies architecturales du studio MTX de la maison  Chanel…  

Actuellement, elle y présente le tapis Usu de la collection Terra, dessiné en collaboration avec Atelier Tortil et inspirée par l’art japonais du raku.

Également exposé à Courcelles, le lampadaire lumé, une sculpture totem brodée avec des perles de bui, collection éditée en collaboration avec Collection Latil.