Passionné par l’art des belles étoffes, féru d’histoire de l’art, c’est tout naturellement que Nicolas Gheorghiu embrasse le métier d’artisan tapissier. Après plusieurs années passées au sein d’une agence d’architecture d’intérieur en province, il s’installe à Paris et reprend en 1999, un atelier de tapisserie avec son épouse Véronique. Ce duo s’appuie sur un savoir-faire traditionnel mais adapté à des exigences contemporaines, utiliser de nouvelles techniques et des matières naturelles, la soie, la laine, le cuir ou encore la fourrure voilà leur grande motivation.